R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil > Projets de recherche > Année 2007

[2007-13] Quels modes de diffusion de la récupération et l’utilisation de l’eau pluviale en Ile de France à l’horizon 2015 ? Elaboration de différents scenarii.

Coordination : Bernard De Gouvello - CEREVE (ENPC)

Contexte scientifique

Le projet S-R-UTIL (pour Scenarii de Récupération - Utilisation) vise à élaborer puis à tester auprès des professionnels de la ville en Île-de-France plusieurs scenarii de diffusion possible des installations de récupération et d’utilisation d’eau pluviale. Ces scenarii seront élaborés à travers l’étude de terrains communs représentatifs de différents modes de vie urbaine. Ils intégreront des analyses des enjeux sanitaires, sociétaux et des impacts économiques relatifs au développement des pratiques de récupération et d’utilisation de l’eau pluviale, observables en région francilienne.

L’analyse des enjeux sociétaux visera à décrypter les pratiques de récupération et d’utilisation de l’eau pluviale et les motivations qui les sous-tendent en termes d’émergence d’un nouveau rapport à l’eau tant de la part des usagers individuels que des maîtres d’ouvrage et des collectivités qui les encouragent.

Plus précisément, on s’intéressera :

  • aux significations individuelles de ces pratiques de récupération-utilisation en termes de représentations de l’eau dans la maison, et hors de la maison (rapport de l’usager au service public de l’eau et de l’assainissement).
  • au fonctionnement des politiques visant à développer ces pratiques (adéquation des incitations publiques avec les représentations individuelles).

L’analyse des impacts économiques repose en premier lieu sur un inventaire critique des différents types d’installations de récupération et d’utilisation de l’eau pluviale en relation avec le mode d’occupation des sols. Cet inventaire comprendra non seulement les systèmes développés en France, mais également ceux mis en œuvre en Allemagne, pays doté d’une histoire significative dans le domaine. En second lieu, les impacts économiques de la généralisation de certains de ces types d’installations sur la gestion urbaine de l’eau seront évalués. L’évaluation portera sur les types d’installation les plus pertinents à l’échelle des ménages.

L’analyse des enjeux sanitaires repose sur un travail de caractérisation de la qualité physico-chimique et bactériologique de l’eau de pluie dans des installations de stockage et d’utilisation situées en Île de France. Ce travail est réalisé et financé dans le cadre de la phase 3 du programme de recherche OPUR (Observatoire des Polluants Urbains en Ile de France). On rappellera, pour mémoire, dans la présentation du projet, les objectifs et les attendus de ce programme OPUR qui doivent nourrir les analyses des enjeux sociétaux et des impacts économiques et contribuer à l’élaboration des scenarii.

Coordination : DE GOUVELLO Bernard