R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil > Projets de recherche > Année 2008

[2008-07] Ecologie et évolution des interactions hôte-parasite en zone urbaine et épidémiologie des parasites du pigeon urbain, Columba livia.

Coordination : Julien Gasparini - Laboratoire de Parasitologie Evolutive - UPMC

Objectifs

Nos objectifs s’articulent autour de 2 axes. Le premier est de mieux appréhender le rôle du pigeon urbain comme réservoir et vecteur de maladies potentiellement transmissibles à l’homme. Le deuxième est de dégager des principes généraux et fondamentaux en écologie et évolution des interactions hôte-parasite dans l’environnement particulier qu’est la ville.

Axe 1 : Epidémiologie des maladies véhiculées par le pigeon urbain

  • 1- Caractériser les principaux parasites des pigeons parisiens potentiellement transmissibles àl’homme (type zoonose).
  • 2- Etudier l’épidémiologie des principales zoonoses identifiées.
  • 3- Déterminer les facteurs environnementaux influençant ces zoonoses.
  • 4- Mettre en place une veille sanitaire des maladies véhiculées par le pigeon et potentiellement transmissibles à l’homme.

Axe 2 : Ecologie et évolution d’une interaction hôte-parasite urbaine : le modèle pigeon - mouche hippoboscidé – malaria aviaire

  • 1- Déterminer l’influence de la présence de la malaria aviaire et de son vecteur (la mouche) dans l’écologie du pigeon urbain en relation avec le mode actuel de gestion des populations (notamment en pigeonniers).
  • 2- Etudier comment les caractéristiques comportementales et physiologiques des pigeons peuvent influencer la dispersion de la malaria aviaire.
  • 3- Développer des outils mathématiques qui permettent de simuler des épidémies en zone urbaine en intégrant les caractéristiques comportementales et physiologiques des pigeons.

Coordination : GASPARINI Julien