R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil > Projets de recherche > Année 2009

[2009-10] Effets d’agglomération et économies urbaines dans un contexte de politique climatique : une analyse dynamique en équilibre général

Coordonnateur : CIRED

Objectives scientifiques

L’objectif général de ce projet de recherche est de développer un outil analytique visant à structurer la réflexion sur l’’exploitation soutenable de l’espace, en prenant en compte l’usage des sols, la structure urbaine, le transport et le commerce, les migrations de population et la (re)localisation des activités économiques (qu’elles soient intensives ou extensives). Une architecture de modélisation incorporant l’ensemble de ces dimensions n’est pas actuellement pas disponible, alors qu’elle est d’une importance cruciale pour fournir une vision complète et cohérente des ‘‘ villes durables’’. Une telle approche est nécessaire pour mener à bien une analyse pertinente des politiques visant à résoudre des problématiques telles que la dépendance vis-à-vis des énergies fossiles, le changement climatique et les ‘‘dérives sociales’’.

Pour élaborer une approche permettant de répondre à l’’objectif décrit ci-dessus, l’’analyse intégrée de modélisation doit permettre de répondre aux questions de recherche suivantes :

1. Comment les agglomérations urbaines émergent-elles et quels sont les déterminants économiques à la base de leur évolution à long terme ;

2. Quel est le coût économique et l’’impact sur le développement des économies urbaines de politiques impliquant le réajustement spatial des agents économiques, des activités, des services et des installations ; en particulier, quel est l’’impact comparé des politiques touchant à l’’organisation spatiale (par exemple, planification physique) et de celles utilisant des instruments de marché (par exemple, péages routiers ou investissements dans les infrastructures de transport) ;

3. Dans quelle mesure les politiques spatiales et de tarification au niveau urbain qui conduisent à des configurations spatiales contrastées sont-elles efficaces pour réduire la dépendance domestique vis-à-vis des importations énergétiques ;

4. Dans quelle mesure des politiques urbaines visant à réduire les besoins énergétiques peuvent-elles contribuer à diminuer le coût de politiques de tarification du carbone adoptées dans le cadre d’’un accord international sur le climat.

Coordination : GRAZI Fabio HOURCADE Jean-Charles