R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil > Projets de recherche > Année 2011

[2011-17] Sciences citoyennes et politiques locales de gestion de la biodiversité urbaine

Coordonnateur : Anne-Caroline Prévot-Julliard - Laboratoire CERSP, Muséum national d’Histoire naturelle

Objectifs scientifiques

Quand elles s’engagent dans des programmes de sciences participatives, les collectivités locales peuvent avoir plusieurs objectifs : provoquer un intérêt chez les habitants pour la nature qui les entoure par la pratique d’observations
naturalistes ; les former aux notions scientifiques concernant la biodiversité ; mobiliser les savoirs non-scientifiques des habitants concernant la nature ; produire des connaissances sur le territoire, qui pourront être utiles dans la définition de politiques locales. Dans le cadre de ce projet, il s’agira d’étudier comment la mise en place de projets de sciences participatives par les collectivités
locales urbaines en direction des habitants et/ou des agents territoriaux peut avoir un effet sur leurs politiques de gestion de la biodiversité et modifier
le jeu des acteurs de la gouvernance locale.

Nous nous posons les questions suivantes :

  • Quels réseaux d’acteurs, quelles normes, quels savoirs sont investis dans la gestion de la biodiversité dans ces collectivités locales ?
  • Quand des collectivités locales s’investissent dans l’animation de projets de sciences participatives sur la biodiversité, cela s’accompagne-t-il d’une reconnaissance de nouveaux acteurs de l’expertise environnementale (par exemple : services Espaces verts, habitants, entreprises), à côté des experts traditionnels ?

Notre terrain d’étude sera basé en Ile-de-France, territoire à dominante urbaine (50%), où la biodiversité bénéficie d’une prise en compte institutionnelle au niveau régional (agence Natureparif ), départemental (Observatoire départemental de la biodiversité urbaine de Seine Saint Denis), ou communal, souvent en partenariat avec un important tissu associatif. Nous
nous intéresserons à deux collectivités territoriales d’échelles différentes qui mettent en oeuvre des initiatives de sciences participatives et d’éducation à l’environnement, la Communauté d’Agglomération des Lacs de l’Essonne (CALE, 91) et le département de la Seine-Saint-Denis (93) avec son Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine (ODBU). Ces deux territoires ont instauré des plans de gestion de la biodiversité urbaine qui intègrent la qualité de vie des habitants (lien social, cadre de vie).

Coordination : PREVOT-JULLIARD Anne-Caroline

Télécharger la fiche projet :

JPEG - 429 ko