R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil > Projets de recherche > Année 2012

[2012-06] Ré-évaluation du potentiel géothermique des aquifères profonds d’île de France et de leurs interactions, par la modélisation couplée des transferts de fluides et de la chaleur sous l’effet des forçages naturels (recharge) et anthropiques (notamment prélèvements à l’Albien depuis 160 ans) en vue d’expliquer les anomalies de température observées

Coordination : Sophie Violette - UMR 7619-Sisyphe

Objectifs scientifiques

Les travaux de recherche conduits depuis plus de 10 ans au sein de l’UMR.7619-Sisyphe en partenariat avec des équipes académiques et des organismes semi-publics ou privés (programme de recherche « Modélisation hydrogéologique 3D du bassin de Paris » - MBP-3D), ont permis d’apporter un éclairage nouveau sur la compréhension de l’histoire hydro-thermomécanique du système multicouche du bassin de Paris. Ainsi a été étudié l’impact des paléo-forçages climatiques, morphologiques et anthropiques sur l’hydrodynamique et le transport de soluté à l’actuel dans ce même bassin. Dans la continuité de cette approche, nous étudierons l’impact des forçages naturels (recharge) et anthropiques (pompage à l’Albien) récents (170 ans) sur le potentiel géothermique des aquifères du bassin de Paris et nous quantifierons les flux d’eau et de chaleur échangés entre aquifères sous l’effet de ces forçages.

Nos travaux ont démontré également que le système multicouche du bassin de Paris possédait un fonctionnement hydrodynamique éminemment transitoire, dont il convenait de rendre compte lors de la modélisation du transfert de chaleur et de solutés. Dans le cadre de ce travail nous porterons une attention toute particulière aux propriétés hydrodynamiques des aquifères carbonatés en considérant leur environnement, leur mode de dépôt et les phénomènes diagénétiques qui ont pu en modifier les propriétés.

Coordination : VIOLETTE Sophie

Télécharger la fiche projet

JPEG - 490.5 ko