R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil > Projets de recherche > Année 2014

[2014-12] La place du système énergétique renouvelable dans le système socioécologique de la région Ile-de-France 1800-1910

Objectifs scientifiques

Le projet a un double objectif :

  • Reconstituer un paysage détaillé des interactions entre territoire et énergies renouvelables ;
  • Apporter une connaissance scientifique originale pour fournir un matériel qui permettra de mieux comprendre les trajectoires socioécologiques localisées à partir du cas de la région Ile-de-France. Le caractère individuel des installations éoliennes et hydrauliques au XIXe siècle rend l’étude du système qu’elles constituent difficile sur toute la période. L’étude se focalisera selon trois ou quatre dates (début, milieu et fin du XIXe siècle et début du XXe siècle) selon lesquelles on détaillera les paysages énergétiques franciliens et observera leur évolution.

Quant aux périmètres spatiaux d’études, la production et la consommation énergétique in situ seront étudiées à l’échelle de la région Ile- de-France. Cependant, les énergies renouvelables intermittentes étaient importantes en termes de consommation indirecte énergétique qui se faisait par les industriels (autoconsommateur-autoproducteur énergétique) pour la fabrication de produits finaux et semi-finaux (farine, textile, etc.) à l’échelle du bassin de la Seine. Le deuxième périmètre spatial d’analyse correspond au bassin hydraulique de la Seine, bassin nourricier en termes énergétique et alimentaire durant la période d’étude.

Ce projet se focalise sur les dynamiques spatio-temporelles des énergies renouvelables intermittentes : système spatial de production de ces énergies et leurs mutations dans le temps : mutations dues au change- ment du contexte écologique et matériel local entrainé par l’émergence de grandes infrastructures d’approvisionnement en énergie : dynamiques socioéconomiques et institutionnelles associées à la gestion lo- cale de ces énergies.

À partir de sources historiques géographiques, la base de données géographique et physique des énergies renouvelables sera réalisée pour : localiser les installations en Ile-de- France et dans le bassin de la Seine : identifier la configuration spatiale urbaine (au côté de consommateurs) qui s’articule avec celle de la production des énergies renouvelables.

Des sources historiques quantitatives permettront d’évaluer la production énergétique renouvelable. Cette évaluation quantitative sera accompagnée de l’évaluation qualitative en particulier autour des questions sur la valeur socioéconomique d’une source énergétique conçue par différents acteurs et l’impact des poli- tiques technologiques et industrielles des énergies renouvelables sur l’efficacité énergétique et l’efficience industrielle.

Coordination : ARNOUX Mathieu

Télécharger la fiche projet