R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil

Décembre 2010

Mardi 07 décembre 2010

Adoption de pratiques agricoles à moindre impact environnemental : étude de cas dans une communauté rurale de producteurs maraîchers (Nova Friburgo, Brésil)"

Résumé

Dans cette étude, nous nous proposons d’analyser la dynamique agraire de la région sud-ouest de Nova Friburgo (Brésil) où sont implantées plusieurs communautés de petits producteurs horticoles familiaux. L’actuel système agraire, qui s’est développé à partir des années 1970, se caractérise par l’utilisation intensive de main d’oeuvre et d’intrants chimiques. Ces dernières années, les habitants des communautés ont vu leurs conditions de travail se détériorer et remettent en cause les récentes évolutions de la production maraîchère. Dans ces circonstances, comment les communautés étudiées peuvent-elles envisager l’adoption de pratiques agricoles à moindre impact environnemental ? L’approche par les arrangements institutionnels permet d’étudier les comportements communautaires sous un angle nouveau en sciences économiques. Elle met en lumière les capacités qu’ont les communautés à s’auto-gouverner et à faire face, en particulier, à des situations de dégradation des fonctions environnementales propres à l’agriculture. Dans notre étude, nous définissons ces capacités par l’ensemble des pratiques agricoles passées et présentes et les modélisons par la méthode d’analyse des systèmes agraires. Il est alors possible de définir à quelles conditions écologiques et économiques un système de production peut acquérir la capacité de modifier ses paramètres et atteindre un niveau supérieur
de durabilité (agroécologie). Nous avons réalisé 50 enquêtes et une étude de cas approfondie auprès de producteurs afin d’obtenir une description exhaustive de la dynamique agraire à l’issue de laquelle ont été identifiés trois systèmes de production. Elles ont permis d’illustrer les mécanismes d’adoption de pratiques agro-écologiques qui influencent le comportement des producteurs. Cette étude souligne aussi que les conditions agro-économiques d’intégration des pratiques
alternatives doivent être établies par l’ensemble de la communauté de producteurs.

Ce séminaire, présenté par Pierre-Nicolas GRISEL (Doctorant REEDS/UVSQ), se déroulera de 15h00 à 16h00 en salle 0007 à l’OVSQ au Quartier des Garennes -11, Boulevard d’Alembert - 78280 Guyancourt.


Mardi 07 décembre 2010

"Comment vivre avec le feu en forêt méditerranéenne ? Une analyse prospective multicritères appliquée au massif des Maures (Var, France)"

Résumé

Le feu a toujours parcouru la forêt méditerranéenne. Ces dernières
décennies, cependant, on a assisté à une profonde transformation de son régime (fréquence, intensité, ubiquité). Sa signification et son imbrication au sein de l’économie et de la société locales ont elles aussi été largement bouleversées. Trop rigide, trop couteuse et excessivement restreinte aux experts, la gestion actuelle du feu s’avère inadaptée à l’évolution du phénomène. Celui-ci dépasse désormais le seul champ du risque et de sa gestion technique.
Aujourd’hui, le risque d’incendie est encore conçu dans les documents juridiques ou techniques à travers le simple croisement de l’aléa et du niveau de vulnérabilité. De manière analogue, « les économistes du feu » ont eux aussi retenu cette appréhension du risque, et ce aussi bien pour calculer des niveaux de protection optimale face au feu ou pour rechercher des valeurs monétaires liées à la problématique du feu.
Dans cette présentation, nous proposons d’insérer le risque dans une perspective plus large et de l’enchevêtrer explicitement à la façon dont la société locale a aménagé la forêt pour mieux répondre à ses besoins. Le feu n’est plus conçu comme un aléa exogène agissant sur des enjeux inertes et purement passifs, mais plutôt comme un élément
intégré dans un éco-socio-système dont les composantes co-évoluent et interagissent continuellement. Cette (re) construction du « problème » nous conduira, à travers une Approche Participative MultiCritères (APMC), à l’exploration de quatre réponses possibles à la question : « comment vivre avec le feu en forêt méditerranéenne ? ».

Ce séminaire, présenté par Albert MERINO SAUM (Doctorant REEDS/UVSQ),se déroulera de 14h00 à 15h00 en salle 0007 à l’OVSQ au Quartier des Garennes -11, Boulevard d’Alembert - 78280 Guyancourt.