R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil

Février 2014

Mardi 11 février 2014

La précarité dans la mobilité quotidienne

Résumé

Les territoires dépendants de l’automobile individuelle sont particulièrement exposés aux tensions sur les carburants fossiles ou au vieillissement de leur population. Quelles politiques pourraient aider leurs résidants à conserver une mobilité suffisante à court terme ? Quelles initiatives émergent pour contrer cette dépendance à moyen et long terme ?

Denis Voisin nous présentera les conclusions de son étude réalisée récemment pour la SNCF sur la précarité dans la mobilité quotidienne. Son diagnostic et ses propositions permettront d’ouvrir les débats sur les réponses possibles au niveau national.

En présence de :

  • Nicolas Hulot, président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme
  • Mathieu Saujot, chercheur Fabrique urbaine à l’Iddri
  • Laurence Tubiana, professeure à Sciences Po, directrice de la Chaire Développement durable et de l’Iddri
  • Denis Voisin, chargé de projet Mobilité à la Fondation Nicolas Hulot

Mardi 11 février de 19h à 21h

Sciences Po

Amphithéâtre Leroy Beaulieu Sorel

27, rue Saint-Guillaume - Paris

Entrée libre sous réserve d’inscription en ligne via le site de la Chaire Développement durable de Sciences Po


Mercredi 26 Février 2014

Séminaire « Economie de la transition écologique »

Résumé

Conférencier : Bert de Vries, professeur émérite à l’Université d’Utrecht. Il a été l’un des cadres du Rijks Instituut voor Volksgezondheid en Milieu (RIVM) à Bilthovenir. Membre actif du GIEC, il est reconnu comme contributeur au Prix Nobel reçu par ce groupe en 2007.

L’intervention se déroulera en anglais

Objet du séminaire

L’exposé partira de l’histoire de l’expérience pionnière du Modèle Image au RIVM aux Pays-Bas depuis le début des années 90, dont l’influence intellectuelle peut être repérée entre autres dans les divers rapports du GIEC depuis vingt-ans. Il montrera comment cet outil, conçu pour mettre en cohérence des savoirs issus de plusieurs disciplines scientifiques, va être confronté, dans l’écriture de scénarios de long terme, à la pluralité des ’visions du monde (worldviews)’ et des choix de valeur. Il montrera l’importance spécifique du lien entre visions de la globalisation économique et hypothèses sur l’évolution des types de société et les limites des outils existants pour en traiter. Il soulignera en particulier en quoi les principales limites des IAM viennent du fait que leur ’cœur économique’ n’est plus adapté à une globalisation économique marquée par une influence croissante des systèmes financiers sur les systèmes productifs et les choix technologiques. Il illustrera comment le travail de modélisation prospective peut permettre l’explicitation de ’récits’ (‘storylines’) sur le futur et l’écriture de trajectoires de long terme en fonction de diverses interprétations sur l’évolution des systèmes économiques et sociaux (worldviews’) et d’hypothèses sur l’évolution des valeurs individuelles et collectives.

Mercredi 26 Février de 17h à 19h

Maison des sciences économiques - salle 114

106‐112 boulevard de l’Hôpital 75013 Paris

Métro :Campo Formio

ENTREE LIBRE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES – PAS DE RESERVATION

Séminaire organisé avec le soutien de Carbone 4, du Ceras, du think tank de la Fondation Nicolas Hulot et de la revue Projet.