R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil

Février 2016

Mardi 2 février

Séminaire Développement Durable Environnement et Economie Publique (DDEEP-EconomiX)

Thais Nunez Rocha(PSE - Université Paris 1)

"Are international environmental agreements effective ? The case of trade in hazardous chemicals and persistent organic pollutants"

Mardi 4 février de 17h à 18h30
Université Paris Ouest, Nanterre - La Défense
Bâtiment G salle 614

Jeudi 4 février

Climat, biodiversité, santé : la complexité en équations

A l’occasion du prochain Jeudi de la Recherche du 4 février 2016, trois chercheurs présenteront leurs travaux sur le thème "Climat, biodiversité, santé : la complexité en équations".

« Capturer le climat dans ses moindres détails : vers la modélisation à haute résolution »

Thomas Dubos - Professeur chargé de cours, Chercheur au Laboratoire de Météorologie Dynamique de l’École polytechnique / CNRS / ENS / UPMC

« Modélisation mathématique de la biodiversité : une contribution à la compréhension du vivant »

Sylvie Méléard - Professeur à l’École polytechnique, Chercheur au Centre de Mathématiques Appliquées de l’École polytechnique / CNRS, Porteur de la Chaire Veolia « Modélisation mathématique et biodiversité »

« La mécanique des fluides au service de l’efficacité thérapeutique : le traitement des détresses respiratoires »

Marcel Filoche - Directeur de recherche CNRS au Laboratoire de Physique de la Matière Condensée de l’École polytechnique / CNRS

Paris Environmental and Energy Economics Seminar

Johannes Emmerling (FEEM) "Spanning the Inequity Simplex across Time, States and Regions"

Abstract :

Global models of the integrated assessment of climate change have stressed the importance of heterogeneity. Moreover, considering uncertainty has been found crucial in the context of climate change. We combine both features and using a disentangled welfare functional across different dimensions and explore theoretical properties of such an approach.

We also present a methodology to incorporate more fine grained regional resolutions of income and damage distributions than typically found in integrated assessment models. Finally, we present quantitative estimates of the Social Cost of Carbon that use our disentangling of different types of inequality aversion using different integrated assessment models.

Fei Teng (Tsinghua University) "Identifying industrial sectors with risk of carbon leakage in China"

Abstract :

China is gradually establishing an Emissions Trading Scheme (ETS) to implement its plan to peak energy-related carbon emissions by 2030. A central debate on ETS design involves addressing the carbon leakage concern. In this study, a detailed quantitative assessment is conducted to identify the industrial sectors at risk of carbon leakage in China. The identification process is undertaken at the four-digit sector level according to the National Economic Industries Classification. Results show that the majority of emissions quotas must be allocated to several energy-intensive sectors. The criterion that focuses on maximum value at stake filters out 27 four-digit sectors, whereas the dual criterion of carbon and trade intensity highlights 17 four-digit sectors that are considered at actual risk of carbon leakage. Quantitative analysis results indicate that allocating 9% of emission quotas for free is sufficient to compensate these vulnerable sectors. The risk of exposure to carbon leakage can vary significantly due to the different levels of data disaggregation, as per the findings from the comparison of carbon intensity data obtained from four-digit sectors belonging to one two-digit sector in the Standard Industry Classification. Therefore, the importance of using high-quality disaggregated data is highlighted in this research. Official criteria for assessing the key indicators of industrial sectors must be designed to accurately evaluate the sectors at risk of carbon leakage.

Du mardi 9 au jeudi 11

27ème édition des Journées Scientifiques de l’Environnement

L’urgence climatique : la COP 21 et après ?

Ces journées s’ouvriront par un événement grand public, largement tourné vers la société civile, une soirée inaugurale le mardi 2 février 2016 à l’Université Paris-Est Créteil, à partir de 18h30.

Ouverture grand public des JSE en présence de :

  • Laurence Tubiana, représentante spéciale de la France à la COP 21,
  • Christian Favier, Président du Conseil Départemental du Val-de-Marne,
  • Luc Hittinger, Président de l’Université Paris-Est Créteil
  • Lieu de la conférence : Université Paris-Est Créteil (UPEC), Faculté d’Économie et de Gestion, Amphi 101 (4 route de Choisy, Place de la Porte des Champs - Métro : Créteil Université ligne n°8).

Les thèmes des sessions scientifiques et des tables rondes sont publiés sur les pages relatives aux JSE 2016 sur le site Web de l’OSU Efluve.

Mardi 9 février 2016 : « Dérèglement climatique : enjeux et impacts » (conférences), suivi de « Les nouveaux métiers du changement climatique » (table ronde),
Mercredi 10 février 2016 : « Les clés d’une négociation planétaire » (conférences), suivi de « Eau et villes : s’adapter au changement climatique » (table ronde),
Jeudi 11 février 2016 : « Le temps de l’action » (conférences), suivi de « Val-de-Marne : l’action climat à l’échelle d’un territoire » (table ronde).

Forum professionnel des métiers de la ville et de l’environnement : 9 et 10 février de 15h30 à 18h.

Programme des 27èmes Journées Scientifiques de l’Environnement

Inscription obligatoire

Mardi 16 février

Séminaire Développement durable et économie de l’environnement

Trente ans de loi Littoral : quel bilan, quel avenir ?

La loi relative à l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral – la « loi Littoral » – a été adoptée le 3 janvier 1986. Loi d’urbanisme s’appliquant à l’ensemble des communes riveraines de la mer et des plans d’eau intérieurs de plus de mille hectares, elle constitue le point d’orgue d’une réflexion menée dès le début des années 1970 afin de limiter le bétonnage des côtes. Visant à assurer un équilibre entre développement et protection du patrimoine naturel et culturel, ses dispositions s’imposent à tout document de planification des sols, au premier rang desquels les plans locaux d’urbanisme (PLU) élaborés par les communes. Trente ans après son adoption, la loi Littoral est toujours l’objet de controverses. Pour certains, elle s’est incontestablement montrée efficace dans la limitation de l’artificialisation des sols. Pour d’autres, elle est le symbole d’une « revanche » de l’administration lui permettant d’exercer un pouvoir excessif sur l’aménagement des côtes, freinant par ailleurs son développement économique.

Cette séance du séminaire sera l’occasion de dresser un bilan de l’application de la loi Littoral et de s’interroger sur sa capacité à répondre aux enjeux des littoraux de demain. La loi Littoral a-t-elle atteint ses objectifs ? Quel est son avenir et comment peut-elle intégrer les problématiques émergentes, notamment celle des impacts du changement climatique ?

Lucien Chabason, « père » de la loi Littoral, apportera des éléments de réponse et ouvrira le débat.

Mardi 16 février de 12h30 à 14h00, à Reid Hall
4, rue de Chevreuse
75006 Paris mardi 16 février 2016

Jeudi 25 février

Paris Environmental and Energy Economics Seminar

Marcella Veronesi (University of Verona) "Crop diversification and child health : Empirical evidence from Tanzania"

Abstract :

Malnutrition is recognized as a major issue among low-income households in developing countries with long-term implications for economic development. Recently, crop diversification has been recognized as a strategy to improve nutrition and health, and as a risk coping strategy used by farmers in the face of climate change. However, there is no systematic empirical evidence on the role played by crop diversification in improving human health. We use the Tanzania National Panel Survey to investigate the effects of crop diversification on child health. We use fixed effects panel estimation to control for unobserved heterogeneity, and perform several robustness checks including placebo tests to test the validity of our findings. We find a positive and significant effect of crop diversification on long-term child nutritional status, in particular for very young children and children living in households with limited market access.

Emmanuelle Lavaine (Université d’Annecy) "The Risks of Pollution and the Costs of Misperceptions"

Abstract :

This paper estimates the change in averting behavior following the opening of residual waste plants in Mexico in the period 2000 to 2011. The theoretical averting behavior model, with a constant measure of utility, shows firstly that the difference in willingness to pay between two different perceptions of a risk can be attributed to preventive behavior. Following an environmental change which does not entail any health risks, the theoretical model allows curative and preventive health care to be differentiated skill-fully. Empirical results of the difference-in-difference model show households increase their bottled water spending even if the health risks of drinking contaminated tap are close to zero. Household income and education levels play an important role in the demand for health care and bottled water.