R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil

Janvier 2013

Mardi 29 Janvier 2013

Séminaire « Economie de la transition écologique »

Résumé

Alain Grandjean (Co-fondateur de Carbone 4, membre du conseil stratégique de la Fondation Nicolas Hulot et président du comité d’experts pour la transition écologique) interviendra sur le thème :

« Sécuriser l’avenir par la transition écologique »

Comment organiser une transition écologique vers une économie sobre en énergie et moins polluante ? Comment le faire en ces temps difficiles marqués par la réalité du chômage, d’endettement public et privé, de montée de la concurrence internationale ou de crainte sur le financement des retraites. Il faut, on le sent, faire de l’environnement non pas seulement un élément du problème à résoudre mais aussi une partie de la solution. Reste à voir comment éviter que cette intuition ne reste un vœu pieux.

L’enjeu du séminaire « L’Economie de la Transition Ecologique » est de travailler sur des cadres théoriques intégrés fournissant les moyens d’un dialogue cohérent entre macroéconomie, finance, économie publique, travaux d’économies sectorielles mais aussi sciences de l’univers et sciences du vivant pour penser des stratégies de conciliation entre impératifs du court terme et souci du long terme.

Mardi 29 janvier de 17h à 19h

Maison des Sciences économiques

(salle de conférence, 6e étage)

106-112 boulevard de l’Hôpital - 75013 Paris

Métro : Campo Formio

ENTREE LIBRE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES

Contact


Mardi 8 Janvier 2013

Séminaire « Changement Climatique et Biosphère : Expertise, Futurs et Politiques »

Résumé

Il portera sur Régime climatique et Droit de l’Environnement

Sandrine Maljean-Dubois (DR-CNRS, Ceric , Aix) Les enjeux juridiques des négociations internationales sur le climat.

La Convention-cadre sur les changements climatiques (1992) et son Protocole de Kyoto (1997) n’ont représenté qu’une étape pour la coopération internationale en la matière. De fait, la forme et le contenu du futur régime international sur le climat sont en négociation depuis la Conférence de Bali en 2007. Quels sont les enjeux juridiques de la continuation du Protocole du Kyoto ? Quel régime “post 2020” se dessine-t-il ? Au-delà, les négociations internationales sur le climat fournissent un prétexte pour analyser les conditions de l’engagement international des États. Pourquoi et comment les Etats se lient-ils ou ne se lient-ils pas ? Et quelles peuvent être les conséquences de leurs engagements ?

Nicolas Baya-Laffitte (Sciences Po) La globalisation du droit de l’environnement saisie par les instruments : l’évaluation d’impact, trajectoires et épreuves de force.

Après l’adoption généralisée de l’Évaluation d’impact sur l’environnement (EIE) des projets autour du monde on peut saisir les contours d’un droit global de l’environnement. Partant d’un conflit autour de projets d’usines de pâte à papier en Uruguay comme étude de cas, on s’interrogera sur la globalisation de l’EIE et sur ses effets comme point de passage obligé pour la légitimation et pour la contestation des projets d’investissement industriel pour le développement. Quelle a été la trajectoire globale de l’instrument comme projet de gouvernance ? Quelles sont les fonctions qui lui sont attribuées et comment ont-elles été resignifiées au fil de cette trajectoire ? Quels sont les enjeux qui se posent dans la délocalisation des industries polluantes vers le sud ? Quels les effets de structuration de l’action produit l’instrument lorsqu’il est mis à l’épreuve sur le terrain ? Quel rôle joue-t-il dans la traduction juridique du conflit ? Et enfin, quelles conclusions peut-on titer de cette affaire sur la construction d’une gouvernance globale de l’environnement aux temps du capitalisme bienveillant ?

Mardi 8 janvier à 14h

Ce séminaire aura lieu exceptionnellement (en raison des travaux de la rue Damesme) à l’ISCC,

24 Rue Barbier de Metz,

Paris 13è

Contact