R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil

Juin 2015

Jeudi 17 Juin

Paris Environmental and Energy Economics Seminar

Résumé

The two speakers are Scott Barrett (Earth Institute - Columbia University and Jean-François Jacques (ERUDITE Université Paris-Est Marne la Vallée et LEDa-CGEMP)

Scott Barrett (Earth Institute - Columbia University joint with Astrid Dannenberg)

"Tipping Versus Cooperating to Supply a Public Good"

Abstract :

In some important multi-player situations, such as efforts to supply a global public good, players can choose the game they want to play. In this paper we conduct an experimental test of the decision to choose between a “tipping” game, in which every player wants to contribute to the public good provided enough other players contribute, and a prisoners’ dilemma, the classic cooperation game. In the prisoners’ dilemma, the first best outcome is attainable, but cannot be sustained as a Nash equilibrium. In the tipping game, only a second best outcome may be attainable, but there exists a Nash equilibrium that is strictly preferred to the one in the prisoners’ dilemma. We show that groups do significantly better when they choose the tipping game, and yet many groups repeatedly choose the prisoners’ dilemma, indicating a mistaken and persistent tendency to prefer a game with potentially higher payoffs to one having a strategic advantage.

Jean-François Jacques (ERUDITE Université Paris-Est Marne la Vallée et LEDa-CGEMP) joint with Basak Bayramoglu (INRA, UMR Economie Publique) and Michael Finus (University of Bath)

"Climate coalition in a mitigation-adaptation game"

Abstract :

We study the strategic interaction between mitigation and adaptation strategies in the canonical model of international environmental agreements (IEAs). We show that these two strategies are strategic substitutes considering various definitions of substitutability, irrespective of the degree of cooperation. Moreover, different from a pure mitigation game, adaptation may cause mitigation levels between different countries to be strategic complements, generalizing a result by Ebert and Welsch (2011 and 2012) to more than two countries with the possibility that players form self-enforcing IEAs. We systematically analyze under which conditions this leads to more positive cooperative outcomes compared to the pure mitigation game. Particular emphasis is placed on sufficient conditions for the existence, and uniqueness of interior equilibrium strategies and how they link to the success of coalition formation.


Vendredi 19 Juin

Conserver la biodiversité et les services écosystémiques par des instruments de marché ? Théorie et pratiques pour les décideurs publics

Organisée par Biodiversa, INVALUABLE et l’Iddri, cette conférence sera l’occasion de confronter les résultats scientifiques du programme INVALUABLE aux vues, expériences et besoins des divers acteurs concernés par la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques ; ceci afin de rapprocher efficacement science et décision publique. Elle réunira praticiens, décideurs publics et représentants de la société civile de divers pays.

Présentation :

La biodiversité et les services écosystémiques connaissent depuis une cinquantaine d’années une nette érosion, générant des coûts socio-économiques et menaçant le bien-être humain. Dans un contexte de stagnation des financements publiques et de l’aide internationale, l’élaboration et la mise en œuvre d’instruments économiques, y compris faisant appel au marché, est ainsi souvent recommandée car pensée comme efficace pour inciter à la conservation de la biodiversité et la financer. Parmi les outils disponibles, les dispositifs de paiements pour services environnementaux et la compensation biodiversité sont promus aux niveaux global, régional, national et local.

S’appuyant sur les résultats du projet de recherche INVALUABLE, un programme européen financé par l’ERA-NET BiodivERsA, mené par plusieurs partenaires européens et coordonné par l’Iddri, cette journée de conférence vise à informer les débats sur l’utilisation de ces outils de marché pour la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques, faisant le point sur leurs avantages et risques, et proposant des pistes pour une mise en œuvre sur le terrain qui soit juste, équitable et efficace.

Inscription :

Pour des raisons logistiques, l’inscription préalable à cette conférence est obligatoire. Merci de remplir et renvoyer par courriel le formulaire d’inscription téléchargeable ici à : marellia.auger@sciencespo.fr

Note :

Les interventions et débats seront interprétés (français-anglais).