R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil

Novembre 2010

Jeudi 25 et vendredi 26 novembre 2010

L’université d’automne du développement durable sur le "Grenelle de l’environnement : Qu’en reste-t-il ?"

Résumé

L’édition 2010 doit permettre d’imposer l’université en tant qu’acteur fort dans le champ du développement durable des territoires. L’objectif est de renforcer les liens entre acteurs et de voir émerger un système dynamique fluide entre l’université et ces différents acteurs du territoire (entreprises, collectivités, ONG, citoyens etc).

Cet évènement se déroulera de 9h00 à 17h30 (jeudi et vendredi) à l’UFR des Sciences de l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines au 45 avenue des Etats-Unis - 78035 Versailles cedex.


Jeudi 25 novembre 2010

Conférence-débat sur "Vers des villes à faible empreinte carbone en Chine ?"

Résumé

La Chine s’est engagée lors du sommet de Copenhague en 2009 à réduire l’intensité carbone de son économie de 40 à 45% entre 2005 et 2020. Le pays connait une urbanisation extrêmement rapide, les villes chinoises compteront 280 millions d’urbains supplémentaires dans les vingt années à venir. La qualité des infrastructures urbaines construites aujourd’hui déterminera les émissions de gaz à effet de serre des villes durant des décennies. La durabilité des modèles de développement urbain était d’ailleurs au cœur de l’exposition universelle 2010 de Shanghai, qui avait pour thème : « Better city, better life ». Une douzaine de villes et provinces viennent d’être choisies par le gouvernement comme territoires pilotes pour définir et mettre en œuvre des plans de lutte contre le changement climatique. La question d’une croissance sobre en énergie et en carbone des villes chinoises est donc particulièrement d’actualité.
Pour évoquer ce thème, l’AFD et l’Iddri organisent une conférence-débat durant laquelle sera présenté le rapport de la Task Force « Développement urbain et efficacité énergétique » du CCICED (Conseil Chinois de Coopération Internationale sur l’Environnement et le Développement). Cette Task Force, financée par l’AFD, a réuni des experts chinois et internationaux durant 18 mois.

Les recommandations politiques définies dans le rapport soulignent notamment l’importance d’une stratégie intégrée sur le territoire liant, planification urbaine, qualité du bâti, performances des réseaux énergétiques et de transports, et en définit les outils. Elles seront présentées par le Pr. JIANG Yi directeur du Centre de recherche sur l’efficacité énergétique des bâtiments de l’Université de Tsinghua, co-président de la Task force, Laurence Tubiana, directrice de l’Iddri, co-présidente de la Task force, et Bertrand Chateau, Directeur d’Enerdata, membre de la Task Force.

Au cours du débat animé par Pierre Jacquet, directeur de la stratégie de l’AFD, sera évoqué la manière dont les villes se saisissent de ces questions et la richesse des coopérations franco-chinoises actuelles et futures dans le domaine du développement urbain durable.

Cette conférence-débat se déroulera de 9h à 12h30 au Collège de France
au 11, place Marcelin-Berthelot 75005 Paris.


Mercredi 24 novembre 2010

2ème Rencontre de l’Agriculture Positive sur "La performance énergétique et climatique de l’agriculture : les preuves des faits"

Résumé

Le 28 octobre 2008, les Premières Rencontres de l’Agriculture Positive avaient permis d’explorer les voies de la performance énergétique des exploitations agricoles. Elles avaient mis en évidence le besoin des professionnels d’avoir des informations concrètes sur les démarches de progrès environnemental et les bonnes pratiques.

C’est pourquoi un nouveau rendez-vous s’impose. Ainsi, les Deuxièmes Rencontres de l’Agriculture Positive se tiendront le 24 novembre 2010 à Paris et seront consacrées au thème de la performance énergétique et climatique de l’agriculture : les preuves des faits.

A l’occasion de ces rencontres, on cherchera à faire d’un tour d’horizon des solutions pratiques et éprouvées déjà mises en œuvre. Une priorité sera accordée à des interventions sur la base d’expériences acquises en France ou à l’étranger.

Cette journée se déroulera en 4 temps :

  • Les preuves à l’échelle du système de production
  • Les preuves à l’échelle des filières ou des territoires
  • Les preuves l’échelle des options techniques
  • Les aspects méthodologiques

Cette journée se déroulera de 9h à 17h dans l’Amphithéatre Tisserand de l’AgroParisTech au 16 rue Claude Bernard 75005 Paris.


Jeudi 18 novembre 2010

“Symposium : le développement durable à l’université”

Résumé

Des universités mettent en place des filières de formation de différents niveaux, et l’université elle‐même comme organisation ayant à répondre aux exigences du développement durable, est concernée dans son fonctionnement interne et externe.
Ces formations et ses exigences lancent des défis qui expliquent l’organisation de ce symposium : comment sensibiliser les jeunes et les étudiants par des contenus d’enseignement où les actes comptent autant que les paroles ? Comment mobiliser une multiplicité d’approches, associant sciences dites "dures" et celles dites "molles", mais aussi les nouvelles technologies de l’information et de la communication ?
Comment inventer des métiers à la fois spécialisés et généralistes ? Comment former à des "métiers" où les valeurs citoyennes, l’éthique, et les dimensions politiques comptent autant que les connaissances, les techniques et le professionnalisme ?
Et très concrètement aujourd’hui, quelles initiatives l’université peut‐elle prendre dans le cadre du Plan de Mobilisation des Filières et des Territoires et du Plan vert pour les campus ?

Cet évènement se déroulera de 08h30 à 17h00 dans l’Amphithéâtre 1 de l’université d’Evry au 2 rue du Facteur Cheval à Evry.


Mercredi 17 novembre 2010

“Colloque sur "Le Vivant et la Ville"

Résumé

D’ici à 2050, le nombre d’êtres humains vivant dans les villes aura plus que doublé, pour atteindre 75% de la population mondiale : notre avenir sera essentiellement urbain. Dans le même temps, deux éléments fondamentaux émergent : d’une part, le développement devra être conçu comme durable, c’est-à-dire limitant son emprise sur la planète et réduisant les niveaux existants de pollution, d’autre part, la présence de la nature en ville devient une aspiration sociale majeure.

L’écologie urbaine est au coeur des grands défis de la ville, le vivant constituera demain l’une des composantes essentielles des développements urbains des grandes mégapoles mondiales. La mobilisation des plus grands acteurs français du domaine sur un territoire totalement mobilisé offre la possibilité de susciter des questions de recherches nouvelles, sources d’innovations majeures dans ce domaine.

Cet évènement se déroulera de 10h00 à 16h45 en Amphithéâtre bâtiment 10 à l’INRA, Route de Saint-Cyr (RD10) 78000 Versailles.


Mercredi 17 novembre 2010

“Journée de la Chaire - Prospective pour les enjeux Energie-Climat”

Résumé

Cette année la Journée de la Chaire Modélisation prospective au service du développement durable, organisée conjointement avec Nadia Maïzi du CMA,
proposera une analyse prospective des enjeux Énergie-Climat :

  • Enjeux de l’électricité, de ses usages et de sa gestion ;
  • Enjeux des tensions sur l’eau ;
  • Enjeux des négociations climat pour les pays à croissance rapide.

Cet évènement se déroulera de 9h15 à 16h15 en salle V111-V117 à MINES ParisTech au 60 Boulevard Saint Michel 75006 PARIS.


Mardi 16 novembre 2010

“Quel avenir pour le thon rouge ? - Perspectives avant la CICTA”

Résumé

La 17ème réunion extraordinaire de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA) se tiendra à Paris du 17 au 27 novembre prochain. Durant ces quelques jours, 48 Etats membres doivent décider de l’avenir de la pêche aux thons rouges de Méditerranée.

Ce colloque, organisé par le Groupe Pew Environnement et l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (Iddri-Sciences Po), se déroulera de 17h à 19h45 au Grand Amphithéâtre de l’Institut océanographique, 195 rue St Jacques, 75005 Paris (métro Cardinal-Lemoine).


Mardi 02 novembre 2010

Séminaire sur “Online public participation and community imaginaries : the TECHNOLIFE project approach”

Résumé

The ways in which citizens imagine possible futures and the ways in which people are concerned or encouraged by different kinds of developments are important to the progress of technologies and the social roles they will come to play. Imaginaries can be seen as widely shared “maps” of emerging socio-technical landscapes. Based on the concept of imaginaries and imagine communities, Technolife project developed a new methodology to identify and engage with relevant social actors to debate ethical issues related with the development of emergent technologies. The methodology can be extended to other fields of research such as environment debate. Central to the research is the establishment of an online deliberation forum integrated with the deliberative platform KerDST. Ultimately, the hope of the project is to develop tools and methodologies that may promote more democratic means of governance, in which citizens, groups and individuals may also be heard. The talk will focus on the practical aspects of running online participative processes, exploring the challenges in identifying and engaging with relevant social actors, providing insights of the project’s preliminary results.

Cet évènement, présenté par Tiago PEDROSA (Chercheur REEDS), est ouvert à tous les chercheurs en sciences économiques, et plus
généralement en sciences humaines et sociales, qui souhaitent présenter
leurs travaux portant sur des thématiques environnementales. Il se déroulera de 14h00 à 16h00 en salle 0007 de l’Observatoire de Versailles Saint Quentin en Yvelines (OVSQ) - Quartier des Garennes au 11, Boulevard d’Alembert 78280 Guyancourt.


Edition d’ouvrage en 2010

“Energy and Urban Innovation”

Résumé

« En 2030, les villes devraient représenter les trois-quarts de la consommation mondiale d’énergie. Face à cette impressionnante statistique, une question s’impose : comment fournir de l’énergie à tous, et comment lutter contre la pauvreté énergétique ? Le rapport 2010 du Conseil mondial de l’énergie, intitulé Énergie et innovation urbaine, suggère que les réponses à cette question s’articulent autour de la définition — pour les pays émergents — et de la redéfinition — pour les pays développés — d’un ensemble de mesures, techniques et politiques, visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à limiter les pollutions locales liées à l’énergie. En se fondant sur des études de cas approfondies (Tokyo, Mexico, Delhi, Toronto, Shanghai, Londres et les agglomérations de Paris et de San Francisco), le rapport évalue dans un premier temps les potentialités et les coûts des technologies existantes permettant de réduire les émissions et les pollutions, puis il propose de nouvelles solutions pour un acheminement et une distribution durables de l’énergie. Le rapport insiste parallèlement sur la nécessité d’inscrire ces mesures dans une démarche incluant tous les acteurs concernés (aux niveaux local, sociétal et gouvernemental) et dans un cadre cohérent et complet (technique, institutionnel, politique et financier), guidé par des objectifs de long terme. »

Vincent Renard, Benoit Lefèvre et Matthieu Saujot ont contribué à la rédaction de ce rapport - World Energy Council, 2010. 183 p.