R2DS Île-de-France

Réseau de Recherche sur le Développement Soutenable

Accueil

Septembre 2011

Mardi 20 septembre 2011

"Le développement des énergies renouvelables, ou comment concilier politique environnementale et politique industrielle ?"

Résumé

Les récentes décisions de l’Allemagne sur la sortie du nucléaire à l’horizon 2022 et le développement massif des énergies renouvelables prouvent qu’en matière d’énergie, les pays suivent des trajectoires uniques bien que guidées par des objectifs similaires. Une littérature riche s’est développée ces dix dernières années sur les instruments économiques à mettre en place pour soutenir et développer l’utilisation des énergies renouvelables. Néanmoins, le développement des énergies renouvelables ne peut se déterminer uniquement sur l’affichage d’un objectif politique ambitieux tel que proposé par la Commission européenne. Les déboires récents sur le montant des tarifs d’achat garanti pour l’électricité produite par les cellules photovoltaïques dans différents pays européens, notamment en France, invitent à une réflexion plus large sur les interactions entre politiques de soutien et impacts attendus. En particulier, le retour d’expérience sur ces dix dernières années permet d’identifier deux « conflits » majeurs :

  • Les objectifs de développement des énergies renouvelables doivent venir conforter les politiques industrielles. Offrir des niches de développement à des technologies renouvelables émergentes est considéré comme un facteur clé dans la course à l’innovation et au développement de nouvelles filières industrielles. Or, les politiques de soutien mises en place n’ont pas toujours réussi à atteindre cet objectif, comme en témoignent les problèmes de partage de la rente accordée par les tarifs d’achat garanti et les enjeux commerciaux qui en découlent.
  • Les objectifs européens de « marche forcée » du développement des énergies renouvelables pour atteindre un objectif ambitieux de 20 % d’énergies renouvelables dans la consommation primaire d’énergie sont sources d’impact sur les politiques environnementales, notamment sur l’efficacité d’instruments des politiques climatiques comme le marché carbone.

L’objectif de ce séminaire est de replacer les questions de politiques publiques de soutien aux énergies renouvelables dans le cadre des complémentarités politiques attendues dans la perspective d’atteinte d’objectifs pluriels. Après avoir présenté une évaluation ex-post des politiques de soutien aux énergies renouvelables, la question de leur ancrage dans les politiques industrielles nationales et dans les politiques environnementales européennes permettra de dégager des éléments de cadrage quant à la conception des politiques de soutien aux énergies renouvelables.

Ce séminaire, présenté par Céline Marcy (Chargée d’études Climat et économie de l’énergie - Iddri), se déroulera de 12h30 à 14h30, à Sciences Po - salle de conférence du Ceri, 56 rue Jacob 75006 Paris.